Que manger bio en priorité?

Monsanto-2

Le bio, ça coute plus cher que le conventionnel. Alors si je ne peux pas tout acheter bio, quelles sont mes priorités ? Quels aliments ont le plus de résidus de pesticides et de médicaments ?

Chaque année, la répression de fraudes (DGCCRF) publie le résultat de son plan de contrôle et surveillance des denrées agricoles (PSPC). Voyons un peu ce qu’ils ont trouvé.

Présence détectée de pesticides

Cette donnée n’est disponible que pour les végétaux.

Capture d’écran 2018-08-30 à 16.43.17

J’entends régulièrement ironiser sur le fait que l’agriculture bio ne peut pas être aussi propre qu’elle le dit, à cause du vent qui leur amène les pesticides du champs voisin. Ce n’est pas ce que racontent les statistiques gouvernementales…
Notez que l’agriculture bio n’est pas une agriculture sans pesticides, mais sans pesticides de synthèse. Les fruits et céréales bios avec des résidus ne sont pas probablement pas en infraction avec leur cahier des charges.

De même qu’il faut une dose minimale de médicament pour obtenir un effet thérapeutique, il faut une certaine dose de pesticide (perturbateurs endocriniens mis à part) pour s’exposer à un effet toxique. La Limite Maximum de Résidu (LMR) est calculée en tenant compte de cette « dose sans effet », des habitudes de consommation de la population et d’une marge de sécurité. C’est donc plutôt à elle qu’il faut s’intéresser pour décider qu’acheter bio en priorité.

Dépassement de la LMR

Pour cette donnée, nous avons aussi les résultats pour les denrées animales en conventionnel. Il est à noter que dans les cas des antibiotiques, des bactéries et de plusieurs autres « polluants » recherchés, la LMR est de 0. Il ne doit pas y avoir de trace détectable d’antibiotique et de bactéries dans un aliment.

Les produits bios les plus achetés sont le lait et les œufs. Clairement, ils ne sont pas une priorité d’un point de vue santé:

Capture d’écran 2018-08-30 à 16.47.07

La première conclusion est que si vous ne devez acheter qu’un seul aliment en bio, c’est le thé. Les dépassements y sont non seulement nombreux mais fa-ra-mi-neux. (Plus de détails ici)

Ensuite, les légumes et les fruits. Certes on peut les peler mais c’est justement dans la peau que se trouvent le plus d’antioxydants. Quels sont les fruits ou les légumes les plus aspergés ? J’y reviendrais dans la suite de l’article.

2015 était une mauvaise années pour les céréales. D’habitude, il y a beaucoup moins de dépassement que pour les fruits et légumes. Cependant, il vaut mieux les acheter bio (ainsi que le pain et les pâtes), si elles sont complètes (donc avec toutes les fibres)

Pour les légumineuses et les graines oléagineuses (amandes, olives), le nombre d’échantillons est faible et un seul résultat positif (en 2015, un échantillon de colza) impacte très fortement le résultat.

Les chiffres particulièrement bas des denrées animales peuvent surprendre. Ils ne signifient pas qu’il n’est fait usage d’aucun médicament. Ils signifient que les délais avant abattage sont respectés. Ou, dans le cas du lait, que les vaches sous antibiotiques sont effectivement traites à part. (plus de précisions dans mes livres sur les volailles et sur les produits laitiers)

S’il est rare de trouver des résidus d’antibiotiques dans les denrées alimentaires, le fait qu’elles aient été utilisées dans l’élevage intensif favorise l’apparition d’antibiorésistance. On peut aussi prendre en considération le bien-être animal… Dans ce cas, la ligne de partage est moins entre conventionnel et bio  qu’entre intensif et labellisé (Label Rouge, Bio, etc).

Quels fruits et légumes sont les plus contaminés ?

frutta fresca di stagione

Pour les fruits, c’est bien simple : tous.

Il y a bien certains fruits moins contaminés mais la liste varie d’une année sur l’autre. Evidemment parce que les conditions météorologiques changent mais aussi parce que pour certains, la taille de l’échantillon est faible et une seule contamination fait exploser la statistique.

légumes

Pour les légumes, il y a des variations d’une année sur l’autre mais on retrouve systématiquement les légumes feuilles (herbes aromatiques, épinards, céleri branche chaque année, laitue et blette très souvent), les concombres et les poivrons. Il vaut mieux  acheter tous ses légumes bio mais chacun fait selon son budget…

 

couverture F&L miniature

Conclusion

Si vous ne pouvez acheter tout bio, les priorités sont :

1- Le THÉ !
2- les fruits et les légumes feuilles, concombres, poivrons
3 – les autres légumes et les céréales complètes
4 – denrées animales: privilégiez les labels (bio, Label Rouge etc)

Retrouvez infos et conseils pratiques dans mes guides d’achat, en vente sur AmazonFnac ou en  librairie.

Notes

(1) : le PSPC 2016 ne donnait pas de statistiques sur le bio donc j’ai pris celui de 2015.

6 réflexions au sujet de « Que manger bio en priorité? »

  1. Suis effarée pour le thé car je ne prends que du thé en sachet goût « english breakfast » et ça il y en a peu /pas en bio. Or comme on en boit en tre 1 à 2 l / jour, c’est essentiel à notre alimentation quotidienne!! Ouiiiiiin!

    • Il y a beaucoup de choix en magasins bio. Il est plus cher, mais si on l’achète en vrac, il est au prix des thés Twinings soit =/- 55€/kg. Il suffit d’acheter une boule à thé. D’autant que les sachets de thé sont en nylon et qu’une partie des composants passe dans le thé… Si on veut prendre le thé en sachets, il faut donc choisir des sachets en mousseline et là, on est dans les thés branchouille, genre Kusmi, à 230€/kg (relevé de prix sur galerie Lafayette.com). A ce prix, la boule à thé est amortie en une journée!

    • Ce n’est pas ce que disent les plans de surveillance et de contrôle du ministère de l’agriculture. Les oeufs et le lait sont très peu contaminés, le foie de l’animal ayant filtré les substances chimiques + contrôles drastiques pour le lait.
      Les fruits et légumes hors sols sont très peu attaqués par les insectes et les moisissures + aucun problème de mauvaises herbes donc peu de résidus. Le problème de cette agriculture est dans le cas des serres chauffées (impact sur le climat).
      Par contre, les pommes de terre sont effectivement assez contaminées.

  2. Pour tous les légumes et fruits qui se mangent épluchés (pamplemousse,carottes, pommes de terre…) y a il un intérêt d’acheter du bio?

    • Il n’y a pas vraiment de raison de peler les carottes… Pour les racines, les pesticides sont dans le légume, pas sur la peau, donc oui, le bio réduit l’exposition. Pour les agrumes et les bananes, les pesticides sont sur la peau mais on s’en met plein les doigts quand on les pèle, puis on mange avec les doigts. Je n’ai pas lu qu’on utilise des pesticides systémiques (qui circulent via la sève) pour ces cultures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.