Est-ce que je mange trop salé?

L’OMS recommande de ne pas dépasser 5 g de sel par jour, soit une grosse cuillère à café. Son équivalent français, l’Anses, fixe un objectif intermédiaire de
8 g/jour chez les hommes adultes,
6,5 g/jour chez les femmes adultes et les enfants,
celui de l’OMS restant l’objectif final. En effet, notre agence sanitaire ne veut pas trop nous démoraliser en nous donnant de but en blanc un objectif inatteignable.

Quels sont les aliments à surveiller?

En fait c’est très simple, il faut éviter tous les aliments conservés dans du sel:

– poissons (hareng : 4 g de sel/100g ; saumon fumé : 3g, anchois, morue)

– charcuterie (jambon sec: 6g; lardon : 3,8g ; saucisse : 2g ; jambon blanc : 1,8g)

– olives noires

– et certains fromages, en particulier la feta et le roquefort (voir article : les fromages sont-ils trop salés ?)

Le pain n’est pas extrêmement salé (1,2 g sel/100g  en moyenne) mais si on en mange à tous les repas, ça finit par faire beaucoup.

Mais malheureusement, le sel est aussi partout à petite dose, même dans les aliments sucrés alors que faire ?

Comment réduire sa consommation de sel ?

Parmi toutes les recommandations qu’on trouve dans les média, lesquelles sont efficaces, lesquelles, ne le sont pas ?

– ne pas saler à table
C’est la base, inutile d’aller plus loin pour ceux (dont j’ai fait partie) qui prennent machinalement la salière avant de commencer à manger. Dans la restauration, il n’y a même pas à gouter : il y aura toujours assez de sel, voire trop. A la maison, si le cuisinier/la cuisinière a oublié de saler, évidemment… mais sinon, il faut se désintoxiquer.

Eviter plats cuisinés


La soupe en brick est régulièrement pointée du doigt mais elle est loin d’être la plus salée !

Éviter prioritairement les plats cuisinés à base de charcuterie (saucisse lentilles, cassoulet), particulièrement s’ils sont en conserve.

Les pizzas collectionnent souvent tous les ingrédients les plus salés (jambon, fromage, olives)

Les surgelés s’en sortent un peu mieux mais attention quand même à la charcuterie (ici, riz cantonais). Néanmoins, avec 2 g par portion et vu qu’il y a du sel partout ailleurs, on est quasiment assuré de dépasser les 5 g à la fin de la journée.

– remplacer sel par des aromates, du nori, du gomasio
Cette recommandation est à prendre avec des pincettes : gomasio (mélange sel + sésame) et nori (algue séchée) sont salés donc à utiliser avec parcimonie (5 g de sel/ 100 g de produit). Quant aux aromates, il faut souvent les ajouter en début de cuisson donc cuisiner.

Cette recommandation me semble donc de la poudre aux yeux : quand on ne fait que réchauffer des ingrédients semi-cuisinés (sauce spaghetti, légumes en conserve), ils sont déjà très salés, inutile de rajouter du gomasio. Et si nous cuisinons nous-même à partir d’ingrédients QUI ONT DU GOUT, nous n’aurons pas besoin de saler à l’excès ou d’utiliser des béquilles aromatiques. On en revient à la recommandation précédente… Il faut cuisiner à partir d’aliments peu ou pas transformés, frais ou surgelés.

A noter que le bouillon cube est composé de 50% de sel. L’emballage recommande 1 cube par demi-litre d’eau mais … c’est la contenance d’une grosse assiette à soupe ! Si vous les utilisez, n’en mettez pas plus d’un pour 4 personnes.

Abonnez – vous à la newsletter!

(en haut à droite)

Micro-particules dans l’eau: faut-il boire de l’eau en bouteille?

Bouteille plastique
De l’eau versé depuis bouteille

Les microparticules de plastiques sont partout, dans les glaces des pôles, dans l’air que nous respirons et jusque dans l’eau que nous buvons. L’OMS s’en est inquiétée et vient de publier un rapport faisant le point sur les connaissances à ce sujet (1).
Quelles conclusions pratiques pouvons nous en tirer? L’eau du robinet est-elle contaminée ? Faut-il lui préférer l’eau en bouteille, quitte à entretenir l’omniprésence des plastiques dans l’environnement ?

Lire la suite

Comparateur d’écogeste: Acheter local

Ces derniers temps, « acheter local » semble la réponse à tous les maux. Est-ce un éco-geste efficace?

Tout d’abord, précisons que local  ne veut pas dire français, local veut dire produit à moins de 250 km de notre domicile, voire moins de 150 km pour les locavores particulièrement zélés. Le concept original, lancé en 2005, était    « dans un rayon de 100 miles autour de San Francisco » soit 160 km à vol d’oiseau. Bon, j’ai été sympa, j’ai arrondi à 200 km.

Lire la suite

Soja ou lait: que choisir?

Le lait et yaourt de soja sont présentés comme une alternative aux produits laitiers, qu’on accuse d’être mauvais pour la santé.
Or le soja est une source importante de phytoestrogènes, des substances proches d’une hormone naturelle du corps humain. Elles pourraient être des perturbateurs endocriniens et favoriser certains cancers, voire agir sur le fœtus, le jeune enfant ou la fertilité.

Bref en voulant éviter un danger, on s’expose à un autre. Peut-être est-il temps de faire le point :

Que reproche-t-on aux produits laitiers ?

Combien de personnes seraient concernées?

Lire la suite

Seuls 3 colorants industriels sont vraiment dangereux

Faire ses courses est devenu aussi plaisant que de se promener dans un champ de mines. Armés d’appli type Yuka, nous pouvons scanner les linéaires à la recherche d’additifs délictueux. Et quoi de plus suspect qu’un colorant alimentaire? Pourtant, le problème n’est pas où l’on croit…

Lire la suite

Comment faire un bon chocolat chaud?

Avec le froid et les jours qui raccourcissent, on peut avoir envie d’un bon chocolat chaud. Avec quoi le préparer ? (recette à la fin!)

Pour le savoir, j’ai testé
deux chocolats en poudre, l’un pour le petit déjeuner, l’autre positionné « plaisir » et une tablette de chocolat dessert

Quelle différence y a-t-il dans leur composition ?

Lire la suite

Compenser son billet d’avion, combien ça coute?

 

Nous voudrions aller passer le week end à Paris mais d’un point de vue climatique, est-ce bien raisonnable ? Les amis ou la planète ? Et pourquoi pas les deux ? Combien est-ce que ça me couterait de compenser les émissions carbone du vol ?

Tout d’abord, combien allons nous émettre ?
J’ai fait plusieurs simulations et les résultats sont très variables: Lire la suite

Calcium vs calories: quels sont les meilleurs produits laitiers?

Capture d’écran 2018-08-31 à 19.28.26Les produits laitiers sont pleins de calcium mais beaucoup sont aussi pleins de sucre et/ou de gras. Lesquels sont les meilleurs pour nos enfants ? Difficile de s’y retrouver quand on pense qu’il y a plus de calories dans un Gervita aux fraises que dans un Danette crousti 3 choco ! Lire la suite