Détox, anti-oxydant, brule graisse: que dit la science sur le thé vert?

Le thé vert est plus cher que le thé noir mais il serait bien meilleur pour la santé.
La liste de ses vertus est longue parmi lesquelles :
– il protège du cancer grâce à ses anti-oxydants
– il protège notre foie grâce à son effet détox
– il nous fait maigrir.

Que disent les scientifiques?

Effet anti-cancer

Le thé vert contient effectivement beaucoup d’anti-oxydants, et particulièrement de l’épigallocatechine-3-gallate ou EGCG. Cette molécule ayant montré des effets anti-cancérigènes in-vitro, il n’en fallait pas plus pour que les services marketing s’enthousiasment.

Malheureusement, le corps humain est substantiellement plus complexe qu’une boite de Petri. Le thé n’y est pas versé directement sur les cellules, comme dans les expériences in-vitro. Il progresse laborieusement à travers notre corps, bombardé de divers sucs corrosifs, obligé de se faufiler à travers la parois intestinale, pour finalement atteindre (ou pas) les cellules.

Après des décennies d’études scientifiques, aucun lien n’a encore trouvé entre boire du thé vert et réduire notre risque d’attraper le cancer. En conséquence, l’EFSA (agence européenne de santé) n’autorise aucune allégation santé pour le thé vert et encore moins pour les compléments alimentaires qui en contiennent. Ces derniers se sont avérés toxiques pour le foie à forte dose (plus de 800 mg/jour).

Par ailleurs, boire du thé trop chaud (plus de 65°C) augmente le risque de cancer de l’œsophage! [1]

Effet Détox

Les thés « détox » contiennent soit du thé vert, soit d’autres thés peu consommés en occident comme les thés Oolong et Pu-er, généralement assaisonnés d’autres plantes et sèves, selon la fantaisie du fabricant. Ces thés ont des goûts très différents du thé vert, en particulier les thés Pu-Er (dont le Tuo Cha), qui ont un étrange goût de champignon. Peut-être écrirai-je bientôt un article sur ce type de thé, considérés par les chinois comme une plante médicinale, mais ne nous dispersons pas, revenons au thé vert.
En 2010, l’EFSA a réfuté toutes les allégations santé de type détox qu’on lui avait soumises, que ce soit pour le thé vert ou pour un quelconque autre aliment [2]. Aucune étude scientifique ne montre qu’il est utile, voire possible, de se nettoyer le foie. Il y a tellement d’articles sur internet à ce sujet que je vous laisse faire les recherches. Si vous trouvez un article prouvant, étude scientifique à l’appui, que le Détox est utile, envoyez-moi le lien. J’ai cherché en vain.

Effet minceur

Il viendrait de l’EGCG (toujours elle) et de la théine. La théine étant l’autre nom de la caféine, on se demande pourquoi le café n’est pas réputé pour ses effets amincissants …

Bon, je vous la fait courte, l’Efsa a également refusé au thé vert l’allégation « contribue à bruler la graisse »[3].
Si des effets bénéfiques ont été prouvés depuis, ils seront mentionnés sur la boite dans des formulations certes peu festives mais scientifiquement démontrables du style « L’acide alpha-linoléique (ALA) contribue au maintien d’une cholestérolémie normale ». Ignorez toute formulation vague du style « Depuis des temps immémoriaux, on connaît bien l’effet amincissant du xxx. »

Conclusion

Les études scientifiques n’ont validé aucunes des allégations santé du thé vert. Par contre, vous pouvez en boire pour le plaisir et c’est important aussi !

Sources


[1] dépliant Décryter & Comprendre : Thé vert et cancer – Nacre (réseau National Cancer Alimentation REcherche) – 2019

[2] Scientific Opinion on the substantiation of health claims related to various food(s)/food constituent(s) claiming biotransformation of xenobiotic substances, “elimination”, “cleansing” and “purification”, elimination of heavy metals  and maintenance of normal bowel function – EFSA – 2010

[3] avis EFSA Q-2012-00590

Enquêtes pâtissières : les gâteaux au chocolat

Il est peu de recettes dans lesquelles on note des dérapages aussi incontrôlés que celles des gâteaux au chocolat. Certaines sont carrément immangeables. Et certaines sont bonnes mais de véritables cauchemars nutritionnels.

Imaginons que j’aie envie d’un gâteau au chocolat. Quelle recette choisir pour me faire plaisir sans trop sacrifier à la nutrition? Commençons par le commencement:

Quels sont les principaux gâteaux au chocolat ?

Continuer la lecture

Est-ce que je mange trop salé?

L’OMS recommande de ne pas dépasser 5 g de sel par jour, soit une grosse cuillère à café. Son équivalent français, l’Anses, fixe un objectif intermédiaire de
8 g/jour chez les hommes adultes,
6,5 g/jour chez les femmes adultes et les enfants,
celui de l’OMS restant l’objectif final. En effet, notre agence sanitaire ne veut pas trop nous démoraliser en nous donnant de but en blanc un objectif inatteignable.

Quels sont les aliments à surveiller?
Astuces pour réduire ma consommation

Continuer la lecture

Soja ou lait: que choisir?

Le lait et yaourt de soja sont présentés comme une alternative aux produits laitiers, qu’on accuse d’être mauvais pour la santé.
Or le soja est une source importante de phytoestrogènes, des substances proches d’une hormone naturelle du corps humain. Elles pourraient être des perturbateurs endocriniens et favoriser certains cancers, voire agir sur le fœtus, le jeune enfant ou la fertilité.

Bref en voulant éviter un danger, on s’expose à un autre. Peut-être est-il temps de faire le point :

Que reproche-t-on aux produits laitiers ?

Combien de personnes seraient concernées?

Continuer la lecture

Seuls 3 colorants industriels sont vraiment dangereux

Faire ses courses est devenu aussi plaisant que de se promener dans un champ de mines. Armés d’appli type Yuka, nous pouvons scanner les linéaires à la recherche d’additifs délictueux. Et quoi de plus suspect qu’un colorant alimentaire? Pourtant, le problème n’est pas où l’on croit…

Continuer la lecture