Faire ou acheter: le nappage au chocolat

35302020972_6cde97a751_zC’est l’été, le temps des glaces, de la chantilly et pour parachever le tout, d’un petit nappage au chocolat. Est-ce difficile de le faire soi-même? L’effort en vaut-il la peine?

Les nappages vendus dans le commerce sont essentiellement de l’eau et du sirop de glucose-fructose, avec un peu de chocolat, entre 6% et 20% selon les marques présentes dans mon hyper. Les prix sont vaguement corrélés à la quantité de chocolat, entre 6,91 et 13,36 €/kg et 15,68€/kg pour le nappage bio.

Bof, me direz vous, un chocolat en tablette coute dans les 8 €/kg donc c’est honnête. Sauf que dans ces nappages, il n’y a presque pas de chocolat. C’est de l’eau sucrée, le plus souvent colorée au cacao maigre (type van Houten), car il a un pouvoir colorant très supérieur au chocolat classique.

Or faire un nappage maison, c’est simple comme bonjour :

150 g lait (ou eau si vegan ou intolérant au lactose)
150 g chocolat à dessert
20 g sucre

Tout mettre dans une casserole, chauffer jusqu’à ce que le chocolat ait fondu. C’est tout. On peut ajouter 15 g de poudre de cacao maigre et 30 g de sucre supplémentaire pour un nappage plus foncé, presque noir.

Combien ça coute ? 3 €/kg si tous les ingrédients sont de marque distributeurs et non bio, 4,6 €/kg si bio. Dans la version non bio, le chocolat représentait 88% du cout total. Si on applique ce ratio à Vahiné, le chocolat nous est donc vendu … 47 €/kg (1). Une belle affaire pour eux.

En conclusion :

Capture d’écran 2017-08-03 à 10.42.22

Abonnez-vous à la newsletter, c’est gratuit! (en haut à droite)

Note

(1) Nappage à 6,91€/kg (carrefour Drive Labège, aout 2017) pour 13% de chocolat
88% de 6,91€= 6,08€
règle de 3 : si 130 g = 6,08 €, 1 kg = 46,77€

Partagez !

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Add to favorites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit − = 7