Quelle poudre chocolatée pour le petit déjeuner?

Produit principalement destiné aux enfants, les poudres chocolatées inquiètent bien des parents. Sur les réseaux sociaux, j’ai relevé deux thèmes:


– ces poudres sont-elles du chocolat dénaturé par les industriels ?

– laquelle est la meilleure pour la santé ?

Les poudres chocolatées sont-elles « trafiquées »

Le chocolat ne pousse pas sur les arbres, il est obtenu à l’issu d’un long processus de transformation pour extraire des cabosses deux composants : le beurre et le maigre de cacao.

A ce stade, 2 possibilités:

– on re-mélange beurre et maigre dans des proportions différentes de celles prévues par dame Nature, on ajoute du sucre et on obtient des tablettes.

– on utilise le maigre tel quel, additionné de pas mal de sucre car il est très amer: c’est la poudre chocolatée.

La poudre n’est donc pas plus « trafiquée » que le chocolat en tablette. Elle a juste un gout différent parce qu’elle ne contient pas de beurre de cacao.

Le terme « chocolat » ne s’applique qu’aux mélanges beurre + maigre. Les poudres à petit déjeuner classiques ne peuvent donc pas l’utiliser. C’est pur détail législatif, il n’y a aucune raison de s’inquiéter.

Quelle est la meilleure poudre chocolatée pour la santé ?

C’est là que tout ce gâte… D’après Nutriscore, tout va bien : les poudres en elles mêmes sont toutes notées C, quelque soit la marque, mais si on calcule le score du mélange poudre + lait, boire du chocolat au petit déjeuner semble une bonne idée. Tout change si on veut suivre les recommandations de l’OMS qui disent « pas plus de 25 g de sucre par jour ». Si cette boisson accompagne une tartine ou des céréales, il y a de grandes chances pour que les 25g soient consommés dès le petit déjeuner !

Bien que Poulain Grand Arôme contienne beaucoup moins de sucre que Nesquik (respectivement 67g et 75g / 100 g de produit), le résultat est à peu près le même dans le bol. Ne parlons pas de « Nesquik moins de sucre » où le sucre de betterave a été remplacé par une combinaison de maltodextrine, dextrine de maïs et sirop de glucose… On a donc remplacé le sucre traditionnel par diverses molécules de glucose ultra-transformées… Oubliez. D’ailleurs, oubliez aussi leur dernière trouvaille, Nesquik all natural où le sucre de betterave de Picardie a été remplacé par du sucre de canne venu des tropiques. Je ne vois pas en quoi c’est plus naturel…

Bistrot et 1848 sont des poudres « gourmandes », contenant un peu de beurre de cacao et non pas uniquement du maigre. Elles sont plus grasses mais moins sucrées (plus de détails dans l’article Comment faire un bon chocolat chaud ?). Par contre, le chocolat en tablette est trop gras. Comme quoi, les poudres chocolatées inquiètent à tort puisqu’elles sont nutritionnellement préférables chocolat !

La poudre van Houten est du maigre de cacao pur. Utilisé tel quel, le résultat ressemble à du café au lait et si ça plait à votre enfant, parfait. Mais si vous rajoutez du sucre, attention à ne pas en mettre plus que dans les poudres commerciales ! Mon expérience est que les versions maison ont le même Nutriscore que leurs équivalents commerciaux. Elles peuvent avoir meilleur goût, meilleure texture, être plus locales etc. mais coté santé, c’est souvent la même chose (voir l’article Ma recette de Nutella maison)

Conclusion

Inutile de vous fatiguer la vue à lire les petits caractères : toutes les poudres chocolatées sont beaucoup trop sucrées. Il faut les remplacer par autre chose : thé, café au lait pour ceux qui digèrent le lactose … mais surtout pas par un jus de fruit ! (voir l’article Jus d’orange contre coca cola).

Comment faire un bon chocolat chaud?

Avec le froid et les jours qui raccourcissent, on peut avoir envie d’un bon chocolat chaud. Avec quoi le préparer ? (recette à la fin!)

Pour le savoir, j’ai testé
deux chocolats en poudre, l’un pour le petit déjeuner, l’autre positionné « plaisir » et une tablette de chocolat dessert

Quelle différence y a-t-il dans leur composition ?

Lire la suite

Chocolat contre crème de marrons: pensez local!

16590128415_f98ec89b8d_c

Y a rien à faire, le chocolat, ce n’est pas local. Tant pis, on ne vit qu’une fois me direz-vous, et vous aurez raison. Mais on peut néanmoins envisager une solution complémentaire : la crème de marron.  C’est bourratif, c’est sucré, tout comme le chocolat, et ça viendrait d’Ardèche.

Que faire avec de la crème de marron? Laquelle est la meilleure? La crème de marron est-elle aussi locale qu’elle en a l’air? Lire la suite