Faire ou acheter: le clafoutis

C’est le temps de cerises, qui est très bref car les oiseaux bouffent tout… C’est aussi le temps des clafoutis, un gâteau tellement facile à réaliser qu’on se demande si ça vaut la peine de l’acheter

Le clafouti est un flan dans lequel on a ajouté des cerises. Le nom est limousin, une région du Massif Central plus réputée pour ses vaches que pour ses cerises :

Alors pourquoi, pourquoi ! le Limousin est-il connu pour un gâteau à la cerise ? Je posais la question à Jean Malavaud, président de l’Association des Croqueurs de Pomme, Ouest Limousin, une association qui milite pour la sauvegarde des variétés fruitières régionales. « Il y a en Limousin une cerise à demi sauvage, la Franche Noire, noire comme la Bigarreau mais de petit format et très juteuse. C’est cette variété qui est traditionnellement utilisée dans les clafoutis. A cause de sa petite taille, elle est ajoutée telle quelle à la préparation, sans avoir été dénoyautée ».

Alors que les provençaux croquaient leurs grosses cerises bien charnues sans se poser de questions, les limousins étaient obligés de cuisiner les leurs pour les rendre plus attrayantes et ça les a rendu célèbres…

On trouve des clafoutis tout faits en hypermarché, notamment au rayon yaourts.

Mon clafoutis maison est-il meilleur que celui de La Laitière ?

Coté santé, j’ai reconstitué la table nutritionnelle de mon clafoutis maison (1). En bleu, les ingrédients différents :

Mon clafoutis est moins gras, moins sucré, contient plus de cerises mais grosso modo, est de même qualité nutritionnelle que l’industriel.
Le clafoutis industriel contient 3 ingrédients ultra-transformés (en italique), dont il semble qu’ils ne sont pas bons pour la santé (voir AUT : que dit la recherche ?)

Mon clafoutis maison est local, bio, moins d’emballages etc. A noter que les cerises sont très traitées et qu’il vaut mieux les acheter bios. Or il est difficile de trouver dans le commerce un clafoutis bio.

Coté goût, le clafouti La Laitière était bon. Outre qu’il était plus sucré, la principale différence était au niveau de la texture, moins ferme (ou plus moelleuse), surtout pour les cerises.

Le clafoutis est-il plus sain que d’autres desserts du rayon yaourt ?

Conclusion

Les produits industriels ne sont pas systématiquement l’œuvre de l’Antéchrist. Néanmoins, si on veut manger bio (ne parlons pas de local), le choix se réduit drastiquement ou les prix explosent. Or les cerises sont très traitées et faire un clafoutis ne prend que 10 minutes de préparation ! Si vous avez un ado sous la main, il peut le faire.

La recette!

  • 500 g de cerises fraiches ou au sirop
  • 4 œufs
  • 60g de sucre
  • 80g de farine ou 60 g de farine et 20 g de Maïzena
  • 50g de beurre fondu
  • 250 ml de lait
  • 1 c à café d’arôme d’amandes amères (optionnel)

Préchauffer le four à 210°.

Lavez les cerises et dénoyautez-les si vous en avez le courage. Répartissez-les dans un moule à manqué.
Mélangez les œufs et le sucre, puis tous les autres ingrédients.
Versez sur les cerises. Cuisez 35 minutes.

Remplacer 1/3 de la farine par de la Maïzena donne à la pâte une texture très aérée. C’est selon le gout de chacun.

Note

 (1) La base de données Ciqual de l’Anses donne le profil nutritionnel de la farine, œufs, cerises, sucre etc. Puis j’ai multiplié par les quantités et ramené à 100g.

Faire ou acheter: les brownies

Les aliments industriels ont une table nutritionnelle, mais pas nos préparations maison. Nous partons du principe que le « fait maison » est plus sain mais qu’en est-il ?

 

A l’aide de la base de données Ciqual, qui donne le profil nutritionnel des aliments, j’ai reconstitué la table nutritionnelle de ma recette de Brownies puis je l’ai comparée à celle de deux marques du commerce  : Lire la suite