(Re)Découvrons les coings

Dans le sud de la France, on voit souvent à l’automne de vieux cognassiers chargés de fruits que plus personne ne prend la peine de récolter. En effet, ils sont tellement durs et acides qu’on ne peut les manger que cuits. Or on a bien tort de les dédaigner car ils sont délicieux.

Le coing fut domestiqué dans la région du Caucase et du nord de l’Iran à peu près en même temps que les céréales et la plupart des fruits et 10 000 ans plus tard, c’est toujours dans cette région qu’il est le plus produit et consommé !

Autrefois comme de nos jours, la principale façon de le déguster était en confiture ou en pâte de fruit. Les coings étant très riches en pectine, un gélifiant, ils sont parfaits pour ce type de préparation. Au 1er siècle ap JC, Apicius en donne déjà la recette, mais avec du miel. Il n’y avait pas de sucre à l’époque.

Autour de la mer Caspienne, on grignote de la pâte de coing en buvant un verre de thé. Dans la péninsule ibérique et en Amérique du sud, elle accompagne le fromage.

Les recettes sucrées salées sont moins connues mais tout aussi immémoriales. Apicius (toujours lui) nous a transmis une recette de fondue poireaux/coing. Les iraniens le mangent en ragout, auquel il donne une note acide.

.

Ma recette préférée est toute bête, des coings légèrement caramélisés, en accompagnement d’une viande (recette en fin d’article)

D’un point de vue nutritionnel, le coing est similaire à la pomme : son principal intérêt est que c’est un fruit. N’allez pas chercher plus loin.

Recette: Coings caramélisés

Cette recette est dérivée d’un tagine d’agneau servi avec un accompagnement de coings caramélisés.
Le résultat est particulièrement réussi car les coings étant très durs au départ, ils gardent juste ce qu’il faut de fermeté une fois cuits et grâce au caramel, ils ont un parfait équilibre entre acide et sucré.

500 g de coings
3 c. à soupe de sucre
50 g de beurre
1 c. à café de cannelle

Laver et couper les coings en quartiers, les faire cuire à couvert 15 minutes, dans une casserole avec 1 cm d’eau au fond. Laisser refroidir puis les peler et les épépiner.

Faire caraméliser les quartiers de coing dans une poêle avec le beurre, le sucre et la cannelle.

Servir en accompagnement d’une viande typée (agneau, canard, gibier pour les plus chanceux) ou de charcuterie.

L’incroyable histoire de la variété « Jack o lantern »

Sauf exception, on ne trouve la courge « Jack o lantern » que pour Halloween. Et d’ailleurs, qui voudrait l’acheter le reste de l’année, alors qu’il n’y a presque rien à manger ?

Encore une de ces innovations de la société de consommation me disais-je jusqu’à dernièrement. Or je me trompais du tout au tout. Car cette courge est une variété ancestrale qu’on connaissait autrefois sous un autre nom : la citrouille. Tout ce que nous appelons de nos jours « citrouilles » sont en fait des potirons. La seule vraie citrouille, c’est elle, et elle a une histoire mouvementée.

Continuer la lecture

Cuisinons de saison: la Rhubarbe

On pourrait croire que la tarte à la rhubarbe est une recette ancestrale, surgie de la brume des terroirs anglais… Or il n’en est rien.

Jusqu’au 19e siècle, la rhubarbe est une plante médicinale dont on utilise la racine à des fins laxatives et pour les maladies de foie. Les tiges sont bien trop acides pour être consommées. Mais la colonisation des Caraïbes permet de faire baisser considérablement le prix du sucre et ouvre de nouvelles possibilités.
Continuer la lecture

Comment faire murir à point ses avocats

avocado - copieUn avocat à point, c’est très fragile, ça ne résiste pas au transport ni à nos palpations. Alors maraichers et grande distribution les achètent encore durs. Depuis peu, on les trouve « prêts à consommer », dans des emballages de protection et pour environ 30% plus cher (lors de mon relevé de prix) mais on peut préférer le vrac pour des raisons de cout, de réduction du gaspillage des emballages ou tout simplement parce qu’il n’y a rien d’autre !

J’ai demandé à Anthony Langlais, de l’importateur des fruits et légumes AZ France, de m’expliquer comment s’y prendre pour les amener à maturité. Continuer la lecture

Comparateur d’écogeste: faut-il acheter ses fruits et légumes FRAIS?

surgelé2« Mangez vos fruits et légumes frais, local et de saison », nous dit-on. Quel est l’efficacité de cet écogeste?

Je m’y suis tenue rigoureusement pendant un an et c’est très contraignant. L’effort en vaut-il la peine?

Considérons d’abord « manger frais ».
Continuer la lecture

5 fruits et légumes par jour: ce qui se cache derrière

14041427399_85e53dbd3d_qLes recommandations nutritionnelles du notre plan de santé publique sont-elles de la publicité déguisée ou correspondent-elles à une réalité scientifique ? Pour mémoire, il s’agit de :

  • Au moins 5 fruits et légumes par jour
  • 3 produits laitiers (lait, yaourt, fromage) par jour
  • 1 à 2 portions de viande, œufs et produits de la pêche par jour
  • Des féculents à chaque repas selon l’appétit
  • Limiter les matières grasses ajoutées, le sucre et le sel
  • Eau à volonté
  • Augmenter son activité physique

Commençons par 5 fruits et légumes par jour. Continuer la lecture